Chazelles-sur-Lavieu

  • Chazelles-sur-Lavieu
  • Chazelles-sur-Lavieu
  • Chazelles-sur-Lavieu
  • Chazelles-sur-Lavieu
  • Chazelles-sur-Lavieu
  • Chazelles-sur-Lavieu
  • Chazelles-sur-Lavieu
  • Chazelles-sur-Lavieu
  • Chazelles-sur-Lavieu
  • Chazelles-sur-Lavieu

Accueil du site > Histoire > 14 juillet 1889

14 juillet 1889

FETE NATIONALE DU 14 JUILLET 1889

L’an mil huit cent quatre vingt neuf et le seize du mois de juin à huit heures du matin, le Conseil Municipal de la commune de CHAZELLES SUR LAVIEU convoqué le 12 juin par Monsieur BAYLE, Maire, conformément à l’article 48 de la loi du 5 avril 1884, s’est réuni dans la salle de la mairie, sous la présidence de Monsieur BAYLE, Maire, en session extraordinaire.

Etaient présents : Messieurs BAYLE L, MONTET, RIVAL, PEYRONNET, BAYLE J, PHALIPON.

Absents : CHASSAGNEUX, FAURE, LYONNET.

Le nombre des conseillers en exercice étant de douze et la majorité de ses membres étant présents, Monsieur le Président a déclaré la séance ouverte. M . nommé secrétaire pour la durée de la session a pris place au bureau en cette qualité.

Monsieur le Maire expose au Conseil que la commune n’a pu fêter le centenaire du 5 mai par suite de circonstances exceptionnelles. Il serait désirable de fêter dignement la fête nationale du 14 juillet qui est en même temps le centenaire de la Prise de la Bastille.

Il invite le Conseil à voter une somme suffisante pour subvenir aux frais de cette fête patriotique qui rappelle l’affranchissement du peuple français.

Le Conseil

Considérant que le 14 juillet prochain est le centenaire de la Prise de la Bastille, que c’est de ce jour qu’a été conquise la liberté du peuple français sur les classes privilégiées.

Voulant prouver son attachement aux idées libérales et républicaines, vote la somme de 50 Francs qui sera prise à l’Art. 110 Dépenses imprévues du budget primitif de 1889 pour être employée aux différents frais que nécessitera cette fête.

Considérant que la commune ne possède pas des ressources suffisantes pour s’imposer de plus lourds sacrifices, il prie Monsieur le Maire de vouloir bien faire les démarches nécessaires pour obtenir à cet effet un secours de 50 Francs sur les fonds de l’Etat.

Toujours en séance

Monsieur le Maire propose au Conseil de nommer une commission chargée de tracer le programme d’organisation de la fête et de présider aux divers jeux et spectacles qui sont projetés pour le 14 juillet.

Le Conseil

Vu la proposition de Monsieur le Maire délègue 5 de ses membres par la voie du scrutin secret :

Sont nommés : Messieurs H. BAYLE Maire Président 7 voix BAYLE Louis Secrétaire 7 voix MONTET Jean 7 voix PHALIPON Jean-Marie 7 voix CHASSAGNEUX Jean 7 voix

Pour faire partie de la commission d’organisation de la fête nationale.

Fait et délibéré les jour, mois et an susdits



Site réalisé en SPIP pour l'AMRF